Pour faciliter votre séjour à Bethléem, l’équipe de l’Alliance Française peut vous fournir une vaste palette d’informations :

 

En Cisjordanie, la liaison entre les grandes villes s’effectue par services : il s’agit de vans jaunes, capables de transporter sept personnes. Ces taxis sont généralement peu onéreux et assez rapides.

Quel que soit l’endroit où vous descendez, le prix est le même pour chaque passager. Le véhicule prend plus ou moins de temps pour se remplir, selon la destination et l’heure.

Sans compter l’attente éventuelle :

  • Comptez dix shekels et environ 50 minutes pour vous rendre à Hébron, ville accueillant le tombeau des patriarches et capitale de l’artisanat palestinien.
  • Pour vous rendre à Ramallah, vous devez payer 21 shekels, et le temps de trajet est assez variable suivant le trafic (on comptera entre 1h30 et 2h30 en règle générale).
  • Il est également possible de vous rendre à Jéricho, pour un prix compris entre 30 et 50 shekels, et la route prend environ 1h30.

Il existe plusieurs stations de services, qu’il convient de connaitre :

  • Pour Jéricho et Ramallah : les services se trouvent au sous-sol de la station centrale, sur l’avenue Manger, au pied de la descente menant à la Basilique de la Nativité. Lorsque vous entrez dans le bâtiment, rendez-vous aux ascenseurs, indiqués par des flèches, et descendez à l’étage le plus bas.
  • Pour Hébron : les services sont disponibles à Bab el-Zkak, à mi-chemin de l’artère entre le souk et Beit Jala. Pour vous y rendre depuis la Basilique de la Nativité, empruntez le souk jusqu’à arriver à une avenue particulièrement fréquentée. De l’autre côté de la route, nombre de véhicules attendront.
  • Un peu plus au-dessus de cet arrêt, il existe également une autre station, qui vous permet, cette fois, de vous rendre dans les villes environnantes, dont Battir, réputée pour ses terrasses classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il vous est également possible de voyager en taxi. Attention cependant ! Nombre de chauffeurs pratiquent des tarifs exorbitants ; assurez-vous de négocier le prix avant de monter dans le véhicule. Pour le vocabulaire relatif au prix, voir la rubrique à cet effet.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’un chauffeur ; nous pouvons vous obtenir une course à un prix honnête auprès de nos contacts.

Enfin, pour voyager à l’intérieur de Bethléem et des quartiers environnants, vous pouvez prendre des minibus, reconnaissables à leurs couleurs bleue et blanche, très peu onéreux. Il est possible de les trouver un peu partout, et il suffit de leur faire signe. Circulant la journée, ils stationnent souvent en bas de la Basilique.

Même loin de chez soi, des problèmes de santé peuvent survenir, et il est toujours plus sage d’avoir une adresse où se soigner. Pour faciliter vos recherches en cas d’incident, nous avons établi une liste des services médicaux compétents autour de Bethléem.

  • Shaden, dentiste : “Je travaille comme dentiste et spécialiste en dentisterie pour enfants dans une clinique à Bethléem, où nous nous occupons de tous types de problèmes dentaires ; nous traitons également les cas dentaires d’urgence. Je suis également étudiante de français à l’Alliance Française de Bethléem.”

Nous ne sommes jamais à l’abri d’un imprévu lorsque l’on voyage.

Vous pouvez retrouver ici l’ensemble des contacts qui vous seront utiles :

  • Hôpital Al-Hussein de Beit Jala, Avenue principale
  • Station de police, Avenue Manger, à 50m de la Basilique de la Nativité
  • Croissant-Rouge palestinien : +972 22978520

Bethléem est une ville chargée d’histoire et il est toujours plus agréable de pouvoir la visiter accompagné d’un guide agréé. L’Alliance Française peut vous mettre en contact avec l’un d’entre eux afin de rendre plus immersive votre découverte du berceau du Christ.

Si, pour des raisons personnelles ou administratives, vous avez besoin de traduire des documents, nous pouvons vous mettre en contact avec des traducteurs assermentés.

Lors de votre séjour, un arabe prêt à l’emploi pourra vous être particulièrement utile.

Nous vous proposons de connaître les mots les plus utiles

1 = wahad
2 = tnen
3 = talat
4 = arb’a
5 = khamse
6 = sitte
7 = sab’a
8 = tamaniye
9 = tis’a
10 = ‘achara
11 = ehdash
12 = etnash
13 = talatash
14 = arb’atash
15 = khamstash
16 = sittash
17 = sab’atash
18 = tamantash
19 = tis’atash
20 = ‘ishrine
21 = wahad ou ‘ishrine
22 = tnen ou ‘ishrine
23 = talat ou ‘ishrine
24 = arb’a ou ‘ishrine
25 = khamse ou ‘ishrine
26 = sitte ou ‘ishrine
27 = sab’a ou ‘ishrine
28 = tamaniye ou ‘ishrine
29 = tisa’a ou ishrine
30 = talatin
40 = arb’ain
50 = khamsin
60 = settin
70 = sab’ain
80 = tamanin
90 = tis’ain
100 = miyye

Donc…pour faire, par exemple, 56, on dira sitte ou khamsin. Pour dire cent cinquante, on dira miyye ou khamsin.

Nous commençons avec les centaines, puis les unités, puis les dizaines, toutes séparées d’un “ou”, qui veut dire “et”.

Merci : shukran

De rien : ‘awfan

Bonjour : marhaba

Combien ? : qadesh ? (peut se dire adesh, kadesh, ou qadesh suivant l’accent)

C’est trop cher ! : ktir ghali / ktir

Excusez-moi / S’il vous plaît (pour demander quelque chose) : laou samaht en s’adressant à un homme, laou samahti à une femme, laou samahtu à un groupe

Pardon (par exemple pour passer dans la rue) : asif

 

Nous vous souhaitons un agréable séjour dans notre belle ville de Bethléem, et restons à votre disposition pour tout renseignement !